La Bataille Corse

C’est un nom qui va vous rappeler le jeu de votre enfance, la bataille, pourtant il n’en est rien.

Certes vous allez retrouver le même objectif de jeu mais en ce qui concerne les règles, celles-ci ont bien été modifiées, elles n’ont quasiment rien à voir entre elles. Ici, plus que la chance, il vous faudra faire preuve de mémoire, de concentration pour gagner.

Et pourquoi on dit de cette bataille qu’elle est corse ? La légende veut que ce soit sur l’Ile de Beauté, que le jeu a été inventé mais encore aujourd’hui, rien n’est sûr car pas de preuve. Tenons nous en à la légende.

But du jeu à la bataille corse

Lorsque vous jouez à la bataille corse, vous n’aurez qu’un seul objectif : il faudra que vous réussissiez à gagner les cartes du ou des adversaires. Vous serez le grand vainqueur lorsque vous aurez toutes les cartes du jeu en mains.

La règle des tentatives à la bataille corse

Une fois que vous aurez reçu toutes vos cartes, le jeu étant distribué à parts égales, vous commencerez par former un tas avec vos cartes, toujours en face cachée, comme à la bataille. Et vous commencerez un par un, à abattre une carte par une carte chacun son tour, en face visible. Rien ne se passe tant que ce n’est pas une figure qui est découverte.

Mais lorsqu’un joueur abat une figure, alors l’autre joueur doit aussi répondre par une carte identique. Pour cela, il aura un nombre de tentatives prédéterminés :

  • Joker = 5 tentatives
  • As = 4 tentatives
  • Roi = 3 tentatives
  • Dame = 2 tentatives
  • Valet = 1 tentative

S’il le joueur arrive à répondre à son adversaire, c’est alors à ce dernier de répondre à son tour. Par contre, s’il n’y arrive pas, alors dans ce cas, l’adversaire remporte le tas central.

La règle de la carte identique

En plus de la règle précédente, vous aurez une autre directive à suivre qui cette fois ci, fera appelle à votre rapidité de réflexion.

Si la carte que vous abattez n’est pas une figure ni un as mais qu’elle a la même valeur que la carte précédemment posée, alors vous devrez vite intervenir en posant la main sur le tas. Le premier joueur qui pose sa main sur le tas le remporte.

Vous comprenez ici l’importance de ne pas retourner ses cartes avant de la poser sur le tas central pour éviter toute réaction anticipée.

Il existe aussi tout un tas de variantes dans lesquelles vous pourrez à votre souhait programmer des conditions pour taper ou ajouter une carte.

Les punitions à la bataille corse

Parce qu’il y a des règles à respecter et des réflexes à avoir, vous imaginez bien que certains joueurs vont avoir de mauvais réflexes. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme de la bataille corse.

Les deux raisons pour être puni sont :

  • Avoir recouvert le tas avec sa main lorsqu’il ne fallait pas
  • Avoir posé une carte alors que ce n’était pas votre tour

Les punitions peuvent être variées, c’est vous-même qui pouvez les déterminer en début de partie mais généralement, les joueurs fautifs doivent donner des cartes à leurs adversaires, il peut aussi poser des cartes en dessous du tas qui se trouve au centre de la table, …

Menu